La Turbine, c’est pour qui ?

A qui s’adressent nos espaces d’éducation populaire ?

À celles et ceux qui partagent nos questionnementsMais pas forcément nos réponses !

Par sa vocation d’éducation populaire, la Turbine à graines s’adresse à toutes et tous, quelle que soit son statut, son origine, son genre, sa classe sociale, sa validité physique, son éducation, ses connaissances, ses croyances, ses convictions… dans le respect de quelques règles de fonctionnement proposées comme cadre pédagogique pour chacune de nos interventions.

Bien évidemment, nous sommes situés socialement: Nous possédons des papiers d’identité du pays dans lequel nous vivons, nous sommes blancs et portons des noms de familles communs en France, nous sommes issus de la classe moyenne et vivons dans des logements confortables, le genre assigné à notre naissance nous convient, nous avons des diplômes universitaires, etc. Même si nous subissons aussi des oppressions structurelles à certains endroits, nous sommes plutôt privilégié.e.s dans notre système social. Pourtant, ce système ne nous convient pas pour les inégalités qu’il produit et pour les violences qu’il exerce sur les personnes et sur l’ensemble du vivant.

Plutôt que de vouloir faire « pour les autres », où même « avec les autres » (comme le suggèrent les nouvelles orientations des politiques sociales tout en induisant un « autre » qui divise en même temps qu’il crée une hiérarchie*) nous préférons simplement proposer à celles et ceux qui se posent les mêmes questions que nous de venir les partager ensemble, qui qu’iel soit.

Nous ne prétendons pas détenir la bonne parole et souhaitons au contraire favoriser le débat et l’esprit critique, créer des opportunités de prendre d’autres places et rôles que d’habitude, se frotter à l’altérité! Même si nos positionnements vous interrogent ou vous dérangent, vous avez toute votre place dans nos ateliers-formations ! C’est dans cette même posture de « non-savoir » que nous proposons nos interventions et accompagnements : en animant des espaces d’expression, de confrontation et de co-construction. (voir Nos principes d’intervention« )

Nous proposons des formations professionnelles ouvertes à toutes et tous parce que nous croyons à l’importance de se former tout au long de sa vie, pour que le travail puisse être une source d’épanouissement et de transformation individuelle et collective. Que l’on soit inscrit-e dans une activité professionnelle, chercheur-euse d’emploi, en transition, ou autre, nous accompagnons chaque personne à mobiliser ses droits à la formation professionnelle et pour celleux qui ne peuvent pas en bénéficier nous proposons de participer à prix libre (voir nos politiques tarifaires) Nous souhaitons que l’argent ne soit pas un frein pour accéder à nos ateliers-formations.

Notre engagement auprès des personnes en situation de handicap

Nous nous engageons à faire tout notre possible pour faciliter les conditions d’accueil de tous et toutes, avec une attention spécifique pour les public en situation de handicap.

La Turbine à graines n’a pas de locaux propres où elle effectue ses ateliers-formations. Nous nous assurons avant chaque session que les locaux sont en mesure d’accueillir des personnes en situation de handicap et respectent les normes en vigueur.

N’hésitez pas à nous demander toute précision qui vous serait utile concernant l’accessibilité du lieu d’un stage et à nous exprimer vos besoins spécifiques, nous nous engageons à assurer le lien avec le prestataire du lieu de la formation, et à chercher ensemble comment prendre en compte les handicaps pour accueillir chacun.e dans les meilleures conditions possibles.

MERCI DE NOUS INTERPELLER SI VOUS AVEZ DES BESOINS SPECIFIQUES.

Ce sera un plaisir de vous écouter et de tenter de nous adapter au mieux à vos besoins !

*Classer, dominer, qui sont les autres? Christine Delphy, 2008
 »L’idéologie dominante nous enjoint de tolérer l’Autre. Les textes de Christine Delphy nous montrent que celui ou celle qui n’est pas un Autre, c’est l’homme, et l’homme blanc »