Nos ateliers-formations à venir

Intervenir dans les conflits – Claire Bonnelle

Les mécanismes du conflit par le prisme de la médiation -2,5j par Claire Bonnelle – Minerve Médiation

Du 12 au 14 juin 2024 – Habiterre – Die (26) – hébergement sur place possible.

Présentation de Claire Bonnelle, formatrice et médiatrice familiale : « Cette formation propose un voyage dans les profondeurs du conflit entre deux personnes ou petits groupes de personnes. Les participant·es pourront comprendre les ressorts profonds de la dynamique conflictuelle, ce qui leur permettra de faire des liens entre la posture professionnelle de celui qui accompagne et le cadre proposé par les médiateurs. La médiation sera présentée au travers de multiples vignettes cliniques issues de l’expérience de la formatrice. »

Plus de détails, programme et note d’intentions ici

Jouir sans entraves?! 

Explorer les thématiques Corps-Genres-Sexualité

Du 5 au 8 novembre 2024 – Habiterre – Die (26) – En co-animation avec Le Nousistan

Jouir de nos vies, jouir de nos corps, jouir de nos sexualités… Un désir légitime c’est certain, mais parfois aussi une nouvelle injonction sociale… Pas si simple!

La complexité de partager nos sexualités avec d’autres fait partie des défis de notre époque. Des désirs, des identités et des pratiques différentes de la norme s’affirment de plus en plus fort, tout comme l’exigence de consentement et d’auto-détermination. L’amour se réinvente sous de multiples formes relationnelles, affectives et sexuelles.

La sexualité peut être source d’épanouissement et de destruction, d’un plaisir immense et d’une violence sans nom. Il nous semble nécessaire d’aborder ces sujets pour pouvoir inventer plus librement et vivre plus sereinement nos sexualités.

Plus de détails, programme et note d’intention ici

Animer l’intelligence collective

Expérimenter l’éducation populaire pour renforcer la participation et la coopération – 5 j

Du 21 au 22 novembre 2024 – en résidence à Habiterre (Die)

Depuis nos propres expériences d’organisations collectives et en partageant d’autres aventures inspirantes, nous proposons 5 jours pour explorer les dynamiques collectives dans toute leurs complexité et se donner les moyen de les animer, de les accompagner. Nous prendrons le temps de définir nos postures et comprendre les rôles que chacun·e peut jouer dans son organisation à l’échelle « micropolitique ». En observant nos aventures collectives de leur naissance à leur mort, nous explorons des formes d’organisation capables d’évoluer, en prêtant particulièrement attention au processus, c’est à dire à nos manières de traverser, d’exprimer et d’analyser des situations problématiques pour pouvoir les transformer, agir sur nos réalités.

Plus de détails, programme et note d’intention ici

 

Tous nos ateliers formations sont publiés sur la page Calendrier de Formations.

 

voir aussi :
 
La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie : action de formation

Notre dernier édito :

Lettre d’info #36 – novembre 2023

*Illustration Alice Guerraz, (dessins pour Oury) . enfanzine.org

Depuis ses débuts, la Turbine propose des accompagnements de collectifs à différentes étapes de leurs processus. Régulièrement, des collectifs et associations proches de nous nous sollicitent et nous souhaitons pouvoir être en soutien. Pourtant, nous nous trouvons parfois confronté·es à des limites liées à nos proximités géographiques, idéologiques, affinitaires… Traversé·es par nos propres enjeux, nos convictions, nos affects, nous sommes continuellement au travail pour nous ajuster à la distance nécessaire à la posture de tiers.  Nous nous demandons alors, comment un lien peut-il être un frein ?

Si la posture d’éducation populaire vise à apprendre à partir du partage de nos expériences mutuelles entre pairs, est-ce compatible avec la posture de tiers qui demande de se mettre, soi, à distance, pour permettre le mouvement de l’autre ?

Peut-on être à la fois tiers et pair ?

Quand il s’agit de s’autodéterminer, de s’émanciper, de défaire des rapports de pouvoirs et de domination, comment prétendre être extérieur·e ou neutre ? Quel est le pouvoir du tiers et comment le mettre au service du groupe ? Comment agissent nos implications dans nos manières d’accompagner, d’intervenir, de soutenir, et comment les travailler ? Qu’est-ce que ce serait être un tiers impliqué ? 

Dans notre prochain atelier-formation « Postures d’éducation populaire : Accompagnement, autodétermination, partis pris » (le troisième du cycle « Faire vivre l’éducation populaire ») nous chercherons à définir nos différentes postures dans nos pratiques d’éducation populaire. Animateur·ice (jeunesse, formation, éducation…), accompagnateur·ice (intervention, compagnonnage, médiation…), agitateur·ice (activisme, organisation communautaire, plaidoyer…) ? Nos différentes modalités d’actions peuvent paraître parfois contradictoires. Comment se situer, apprendre à jongler entre ces différentes postures ? 

Nous chercherons des ressources dans nos pratiques professionnelles ou militantes, nous glanerons des savoirs dans les champs de l’accompagnement, de la médiation et de l’analyse institutionnelle, mais aussi dans nos propres expériences d’enfant, élève, stagiaire, collègues…

*Illustration Alice Guerraz, (dessins pour Oury) . enfanzine.org